Lausanne Global Analysis

         

L’Engagement Renouvelé de Lausanne pour l’Evangélisation Mondiale

L’IMPACT DU CAP 2010

Au cours de l’année marquant notre 40e anniversaire qui s’est achevée par une réunion des leaders à Vevey en mai 2014, les dirigeants de Lausanne ont émis, dans la prière, une nouvelle formulation de la vision que nous aimerions communiquer, en vue de nous engager dans l’évangélisation mondiale au cours des 40 prochaines années.

Print Friendly, PDF & Email

Quadruple vision

Bien que notre mission reste inchangée, nous la communiquons maintenant de la manière suivante: Relier les acteurs clés avec de nouvelles idées pour l’évangélisation mondiale. Ensuite, nous nous sommes penchés sur la question de la manifestation réelle de la mission. En d’autres termes, nous nous sommes posé la question suivante: «Si, par la grâce de Dieu, nous réussissons dans cette mission, à quoi le monde ressemblerait-il?». De ce processus est née la quadruple vision de Lausanne:

The Gospel for Every Person
L’évangile à la portée de chacun
An Evangelical Church for Every People
Une église évangélique accessible à tous les peuples
Christ-like Leaders for Every Church
Des leaders à l’image de Christ dans chaque église
Kingdom impact in Every Sphere of Society
Un impact pour le Royaume dans chaque sphère de notre société

Les retombées du Cap

Tout cela fait partie des retombées du Congrès du Cap en 2010 (Le Cap 2010). Toutes les personnes impliquées dans l’organisation du Cap 2010 étaient à 100% d’accord sur le fait que le Cap 2010 ne devait pas juste être une conférence comme les autres. La valeur de tout rassemblement repose principalement sur l’impact qui en résulte, sur sa valeur durable. Et considérant particulièrement cette ère où la technologie et la mondialisation ont permis de facilement ‘rassembler’ de nombreuses personnes venant du monde entier, il était important que la rencontre du Cap porte des fruits durables.

Nous sommes maintenant sur la bonne voie. Le fruit mûr de la Conférence du Cap consistait en l’existence d’un potentiel de collaboration autour de la trentaine de questions majeures qui ont été identifiées comme étant cruciales et nécessitant l’investissement de l’église mondiale dans le cadre de l’évangélisation. Au cours des cinq dernières années, les réseaux mondiaux existants ont été renforcés et accélérés, et de nouveaux réseaux mondiaux ont été créés autour de certaines questions.

Réseaux à thème

Des leaders, des penseurs et des praticiens œuvrent ensemble pour interagir sur des thèmes aussi variés que l’islam, l’évangélisation envers et par les handicapés, l’art dans l’évangélisation, et la mission urbaine. Ils apportent véritablement un Impact pour le Royaume dans Chaque Sphère de notre Société.

networks

Au mois de mars 2015, plus de 300 dirigeants engagés dans l’évangélisation de la diaspora se sont réunis à Manille, aux Philippines, pour participer à la production d’un manuel exhaustif sur la Missiologie de la Diaspora. Des rassemblements sur l’islam au Ghana, sur les Enfants à Risque en Equateur, sur l’Evangélisation des Juifs à Jérusalem,  sur la Protection de l’Environnement et la Mission en Jamaïque, sur la Thérapie en tant que mission en Allemagne, entre autres, ont abouti à des ressources et partenariats stratégiques concrets.

Chacun de ces réseaux à thème s’élargit, rassemble, planifie et œuvre ensemble dans sa sphère d’influence pour que le monde puisse connaître Christ. Chaque réseau a sa taille propre et se trouve à une étape spécifique de son développement, mais le potentiel est enthousiasmant. Certaines des meilleures retombées de ces réseaux à thèmes sont visibles ici-même, dans l’Analyse Mondiale de Lausanne, notre publication bimensuelle conçue pour fournir une réflexion biblique novatrice et opportune, ainsi qu’une analyse stratégique pour les leaders évangéliques à travers le monde.

Comme toujours, les fruits de Lausanne poussent mieux sur les arbres des autres, mais personne n’aurait pu imaginer que Le Cap 2010 était un engrais si riche.

Réseaux Régionaux

En même temps, le Seigneur a également permis à Lausanne d’aider à renforcer et à renouveler les réseaux régionaux:

  • En Asie de l’Est, des leaders d’églises de maison sont outillés pour conduire leur congrégation dans l’évangélisation mondiale.
  • En Afrique anglophone, lusophone et hispanophone, le Fonds de Soutien à la Mission en Afrique (Mission Africa Trust Fund, MATF) a été lancé. MATF décrit sa raison d’être comme suit: ‘De son statut de continent qui accueille des missionnaires, l’Afrique est devenu un continent pourvoyeur de missionnaires. Le temps est venu pour l’église d’Afrique de devenir une église qui donne pour la mission.’ Pouvez-vous imaginer ce à quoi ressemblerait le monde dans dix ans si cette initiative est appuyée par d’abondantes prières et un service opportun?
  • L’Amérique Latine a accueilli deux rassemblements très importants en 2014 – sur les questions cruciales de l’Education Théologique Mondiale et de la Théologie de la Prospérité, la Pauvreté et l’Evangile – qui ont aidé à tracer l’orientation future de la formation des leaders chrétiens et à aborder la question d’un enseignement défaillant qui a fait des ravages dans l’église de par le monde.

En prenant de l’ampleur, les interactions régionales ont donné lieu à une conséquence naturelle et merveilleuse, principalement la traduction de ressources clés sur l’évangélisation mondiale en un nombre croissant de langues, rendant les retombées du Cap 2010 accessibles à un nombre plus large de dirigeants chrétiens de par le monde. L’Engagement du Cap a était traduit en au moins 25 langues (probablement plus) et l’Analyse Mondiale de Lausanne est également traduite en plusieurs langues. L’initiative Salle de classe Mondiale de Lausanne fournira une formation continue en missiologie dans les sept langues principales du Cap 2010.

Une vision plus large

Ceci n’est qu’un avant-goût des retombées du Cap 2010. Cependant, nous ne nous préoccupons pas uniquement des fruits mûrs qui ont émergé de ce rassemblement historique. La Conférence du Cap nous a aussi rappelé notre besoin absolu d’adopter une vision large de l’œuvre de l’évangélisation mondiale.

nkorean_girlPresque 40 ans après le premier Congrès de Lausanne, la Conférence du Cap a offert une image étonnante du fait que l’évangélisation mondiale doit être une entreprise multi-générationnelle. Ni Billy Graham ni feu John Stott n’était présent au Cap.  C’était maintenant aux jeunes leaders latinos de 1974, Samuel Escobar et René Padilla, de partager leurs expériences qui remontaient à plus de 40 ans. En parallèle, de nouvelles voix ont contribué à la conversation mondiale, et le plus grand choc a probablement été produit par le témoignage d’une lycéenne nord-coréenne qui a été à l’origine des moments les plus marquants de tout le rassemblement.

La prochaine génération de leaders

ylgLe RJL de Lausanne a toujours eu  pour intérêt de voir émerger la prochaine génération de leaders dans la mission. Lausanne a organisé deux Rassemblements de Jeunes Leaders (RJL) mondiaux (Singapour 1987, Malaisie 2006) et plusieurs Rassemblements régionaux et nationaux. Cependant, avec la transition générationnelle du leadership qui était apparente et déjà en cours lors du Cap 2010, il était clair qu’un changement se produirait sur le plan du leadership de l’évangélisation mondiale, même deux ans et demi avant la nomination du jeune leader Michael Oh, comme Directeur Exécutif/PDG de Lausanne. Nous croyons que Lausanne aura un rôle unique à jouer dans le cadre de cette transition, en particulier, celui d’aider à identifier et à outiller des Leaders à l’image de Christ dans Chaque Eglise, de génération en génération.

En 2016, à Jakarta, Indonésie, Lausanne accueillera le troisième Rassemblement Mondial des Jeunes Leaders. Un millier de jeunes leaders venant de plus de 150 pays se rassembleront dans le cadre d’une conférence qui doit être unique, tout comme ce que nous avions résolu pour Le Cap. Le besoin de leaders à l’image de Christ est trop important pour qu’on se contente d’une semaine de réunions et d’enseignements. Certes, ces jeunes leaders écouteront des personnes plus expérimentées qu’eux et interagiront avec elles, mais ils participeront également à la création de l’avenir que Dieu est en train de former.

En 2016, à Jakarta, Indonésie, Lausanne accueillera le troisième Rassemblement Mondial des Jeunes Leaders. Un millier de jeunes leaders venant de plus de 150 pays se rassembleront dans le cadre d’une conférence qui doit être unique, tout comme ce que nous avions résolu pour Le Cap.

Les participants prendront part à des ‘laboratoires’ où leurs plus grandes passions et inspirations se croiseront avec les plus grands besoins dans le monde. Ils seront encouragés et encadrés sur la manière d’initier la prochaine génération de réseaux, d’organisations, d’entreprises et de ministères liés à la mission. De tout temps, nous avons vu ces initiatives qui ont un impact sur l’éternité se former suite aux rassemblements de Lausanne (300 réseaux similaires sont nés après le seul Congrès de Manille en 1989), mais ce sera la première fois que nous allons intentionnellement encourager de telles démarches.  Nous sommes enthousiastes à l’idée des initiatives pour le Royaume qui sont sur le point de naître.

GénJL

Une fois encore, le besoin en leaders à l’image de Christ dans l’église est simplement trop grand pour qu’on se contente d’une semaine de réunions et d’enseignements. Le RJL ne sera pas la finalité de l’interaction de Lausanne avec ces jeunes leaders. En réalité, le rassemblement sera l’occasion de lancer une initiative sur une période de dix ans dénommée Génération des Jeunes Leaders (GénJL).

Ceux qui auront participé au RJL, ainsi que d’autres jeunes leaders, seront interconnectés dans des communautés d’encadrement et bénéficieront d’une formation cruciale en évangélisation à travers l’initiative Salle de classe Mondiale de Lausanne. Ce ne sont que deux opportunités parmi celles en cours. Il est souvent aisé de créer de l’enthousiasme autour d’un grand événement, mais aucune autre initiative de Lausanne ne nous enthousiasme plus que celle de la GénJL. Nous croyons réellement que si vous voulez changer le monde, il faut changer ses leaders.

Le rassemblement de Wittenberg—vers un plus grand partenariat

A part le fait de mettre en lumière l’aspect multi-générationnel de l’église, Le Cap nous a aussi rappelé que l’évangélisation mondiale est trop importante pour être négligée et trop difficile si nous nous y prenons seuls. Les réseaux régionaux, les réseaux à thèmes, et les réseaux générationnels sont tous des manifestations de l’inter-connectivité du peuple de Dieu pour l’évangélisation mondiale. Nous aimerions vous informer, pour la première fois, de la tenue d’un événement futur et pour lequel nous vous demandons de prier et de jeûner. Nous osons espérer que cet événement donnera lieu à des partenariats puissants dans le but de voir se réaliser les objectifs que sont l’Evangile à la Portée de Chacun et une Eglise Evangélique accessible à Tous les Peuples.

En 2017, Lausanne organisera un rassemblement à Wittenberg, en Allemagne. Cette année marquera le 500ème anniversaire du début de la Réforme Protestante. Tandis que nous célèbrerons la fidélité de Dieu pendant ces 500 ans, nous sommes aussi conscients que l’évangile, la bonne nouvelle pour laquelle Martin Luther et d’autres ont œuvré inlassablement en vue de la défendre et de la formuler, doit encore atteindre des milliards d’hommes, de femmes et d’enfants.

L’évangile que les Réformateurs ont soutenu doit continuer à être proclamé à travers le monde. Dans cette optique, Lausanne invitera 70 leaders parmi les plus influents à Wittenberg pour prier et planifier en vue d’un plus grand partenariat dans l’évangélisation mondiale. Pendant plus d’une année avant le rassemblement, ils seront engagés dans un processus de prière, de discernement, de réflexion et d’interaction.

Nous avons de nombreuses raisons d’être reconnaissants. Cependant, beaucoup reste encore à faire. Puissions-nous continuer à ressentir une sainte et joyeuse urgence à s’investir dans l’évangélisation mondiale! Elle est trop importante pour être négligée et trop difficile si nous nous y prenons seuls. Pourriez-vous prier pour ces réseaux et initiatives? Pourriez-vous prier et agir afin de voir se réaliser cette quadruple vision, pour la gloire de Dieu et pour que le monde connaisse Christ?

Print Friendly, PDF & Email

Michael Oh est le Directeur Exécutif/PDG du Mouvement de Lausanne. Il est aussi le Fondateur et Président du Conseil d’Administration de CBI Japan, qui comprend le Christ Bible Seminary, des efforts d’implantation d’église et d’autres ministères d’évangélisation, y compris le Heart & Soul Café, à Nagoya, au Japon. Michael est titulaire de diplômes de l’Université de Pennsylvanie, de Trinity Evangelical Divinity School et de l’Université de Harvard.

Justin Schell est le Directeur des Projets Exécutifs pour le Mouvement de Lausanne. Il est diplômé du Gordon-Conwell Theological Seminary, et a servi dans le leadership dans une large gamme d’organisations d’évangélisation et de mobilisation pendant 15 ans. Contacter Justin à l’adresse suivante: [email protected]

16 Nov 2015

Lausanne Global Analysis