La mission par les affaires

Le réseau des les questions majeures de Lausanne sur la mission par les affaires (Business as mission, BAM) pose la question suivante: « Comment pouvons nous façonner  le monde des affaires pour Dieu et pour le bien, parmi tous les peuples? »

Nous avons eu deux processus de réflexion à échelle mondiale: la réflexion mondiale BAM no 1 (2002-2004) et no 2 (2011-2014).

La première comprenait plus de 70 personnes venant de tous les continents. La plupart avait un parcours dans les affaires mais certains étaient aussi dirigeants d’église et missionaires, éducateurs, théologiens, avocats, et chercheurs. La processus de collaboration a inclu 60 documents, 25 études de cas, plusieurs consultations nationales et régionales de la mission pour les affaires et des discussions par email, le tout culminant a une semaine de dialogue et travail . Ceci a donné jour au document de Lausanne sur la Mission par les Affaires, et au manifeste du BAM.

D’autres résultats principaux de la première réflexion mondiale:

  • elle nous a aidés à clarifier ce que la mission par les affaires est, et n’est pas,
  • elle a catalysé toutes les initiatives de mission par les affaires partout dans le monde,
  • elle a créé un réseau mondial pour ceux qui pratiquent la mission par les affaires, et les supposés leaders.

La mission par les affaires n’a pas de définition universelle établie, mais nous pouvons retrouver un certain nombre de dénominateurs communs clés dans le mouvement mondial de la mission par les affaires.

La mission par les affaires est:

  • une mission avantageuse et durable,
  • une intention sur l’objectif et l’impact du royaume de Dieu sur le peuple et les nations,
  • focalisée sur la transformation complète et plusieurs aspect de l’économie, social, écologique et résultats spirituelles,
  • concernée au sujet de personne du monde pauvre et moins évangélisé.

L’objectif de la seconde réflexion mondiale BAM était de revigorer le mouvement mondial de la mission par les affaire, d’équiper et d’encourager ceux qui veulent servir Dieu et le bien commun dans et par les affaires, parmi tous les peuples.

La Bible nous montre la vérité de Dieu au sujet du travail de l’homme comme part intégrante du but parfait de Dieu dans la création. La Bible amène tout le travail de nos vie dans le domaine du ministère, étant donné que nous servons Dieu dans différents appels. L’engagement du cap II-A-3, II-A-7

A cette fin nous avons lancé plus de 30 groupes de travail nationaux, régionaux et internationaux. Certains de ces groupe étaient focalisés sur un problème particulier dans le mouvement de la Mission par les Affaires, et les autres étaient concentrés sur la mission par les affaires dans une région ou un pays particulier. Comme résultat de ce dialogue, chaque groupe a produit des documents, analyses, études de cas, outils, et des ressources annuaires.

Le projet du groupe de reflexion a produit un rassemblement mondial massif de ressources intellectuelles et sociales pour le mouvement de la Mission par les Affaires. En plus des ressources matérielles écrites, nous avons pu construire des réseaux, et nous rassembler physiquement au Forum des Leaders, et au Congres Mondial de la Mission par les Affaires, qui ont tous deux eu lien en Thailande en avril 2013. L’objectif est maintenant de partager et de distribuer les ressources rassemblées le plus largement possible.

Chaque rapport qui doit être publié est une série des documents des groupes du travail du BAM. De centaines de dirigeant de la communauté du BAM de tout les continents ont contribué à ces rapport qui ont été publiés en Octobre 2013 .

Ces rapport ne sont pas la fin ou la destination finale du processus de la réflexion du BAM . Nous continueront à saisir les questions et à adresser les besoins et lacunes. Certains groupes continuerons et des  nouveau initiatives émargerons. D’autre consultations régional et mondial aurons lieu.

Téléchargez le rapport de la réflexion BAM

Print Friendly, PDF & Email